Cette semaine, la Mission d’Information sur la gestion des événements climatiques majeurs, dont je suis le rapporteur, se déplace aux Antilles. Un programme chargé qui permettra de constater de plus près les dégâts liés aux ouragans il y a déjà 6 mois.