Retrouvez mon intervention d’hier en tant qu’orateur de la majorité lors de l’audition du Ministre Nicolas Hulot par la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire. J’ai pu saluer le plan climat récemment annoncé et l’interpeller sur la protection et le développement du littoral.

La séance a été écourtée suite au malaise de notre Ministre à qui je souhaite un bon rétablissement.
Elle sera reprogrammée. Je vous tiendrai informé des réponses apportées.

Hier, j’étais aux Moutiers-en-Retz pour « Les rendez-vous du Port du Collet », une manifestation organisée par le Groupement de Sauvegarde du Port du Collet. Au programme : dégustation d’huîtres, vide-greniers, promenades en mer et chants de marins (avec les groupes Jad’hisse et Cap’tain Flint). Un hommage aux marins qui ont péri en mer a été rendu. Félicitations à Jean-Michel Roncin, Président de l’association (qui a fêté l’année dernière ses 50 ans), et à toute son équipe.

 

Entre deux séances publiques, mardi soir, avec les députés de la Majorité autour du Président de la République et du Gouvernement au Ministère aux Relations avec le Parlement.

Le Conseil Municipal de ce soir a débuté par une minute de silence en mémoire de Simone Veil, à qui j’ai souhaité rendre hommage (mon texte ci-dessous).

Conformément à la loi suite à mon élection au poste de Député, j’ai démissionné de mes fonctions de Maire de Saint-Brevin. Nous avons donc voté et élu un nouveau Maire, Yannick Morez, que je félicite.

Mon intervention : « J’exprime aux Brévinois, à l’équipe municipale, aux agents municipaux, mes vifs remerciements. Depuis 1989, nous avons vécu ensemble un long compagnonnage. Nous avons partagé forcément des moments difficiles et nous avons surtout connu de longues périodes de grande satisfaction quand nous mesurions l’évolution de Saint-Brevin qui, en quelques années, est devenue à la fois une belle ville, vivante toute l’année et une station balnéaire florissante lors de la belle saison.

Ce soir, je ne veux pas faire le modeste en parlant de notre ville. Elle est belle et attractive et nous pouvons en être fiers. Vous avez bien compris que j’y suis très attaché.

Il peut paraître déraisonnable de quitter ce petit paradis pour aller vivre une partie de la semaine dans la capitale. En réalité, mes attaches restent ici. J’ai eu envie d’exercer mes fonctions à un autre niveau mais je le ferai toujours avec le même esprit. Je le ferai toujours avec le même souci de défendre les intérêts des Brévinois et des habitants du Pays de Retz.

Conformément à la loi, j’ai donné ma démission de ma fonction de maire. Le Conseil Municipal a donc élu ce soir un nouveau maire.
Je lui souhaite la bienvenue dans ce rôle et la réussite de son action.

Je suis ému en vous disant à tous merci et au revoir.

Ce n’est qu’un au revoir, comme dans la chanson, car nous nous retrouverons souvent et je vous tiendrai au courant de ce que je ferai en votre nom et toujours dans l’intérêt général de la France et de nos villes.

A vous tous, c’est avec émotion que je redis ma gratitude. »